Stargate, la Porte des étoiles

Stargate Wiki Sémantique — La référence sémantique sur l'univers Stargate
Aller à : navigation, rechercher
Film Crédits Retranscription Images Citations
Stargate, la Porte des étoiles
Image associée au film
Des ouvrier dressant la Porte des étoiles à Gizeh en 1928.

Titre original Stargate
Titre québécois La Porte des étoiles
Réalisation Roland Emmerich
Acteur(s) Kurt Russell, James Spader, Alexis Cruz, Viveca Lindfors, Mili Avital, John Diehl, Leon Rippy, Carlos Lauchu, Djimon Hounsou, Erick Avari, French Stewart, Gianin Loffler, Jaye Davidson, Christopher John Fields, Derek Webster, plus...
Scénario Dean Devlin, Roland Emmerich
Musique David Arnold
Photographie Karl Walter Lindenlaub
Format 2.35:1
Genre science-fiction
Sortie Drapeau : États-Unis États-Unis—28 octobre 1994
Drapeau : France France—1er février 1995
Langue(s) originale(s) anglais, Goa'uld
Pays d'origine Drapeau : États-Unis États-Unis
Un archéologue marginal se joint à une compagnie militaire pour un voyage via une ancienne porte vers une planète très lointaine, où ils doivent libérer un peuple sous l'esclavage d'un faux dieu très puissant.

Points essentiels[modifier]

Développement histoire[modifier]

Planètes :
Races :
Technologie :
Vaisseaux spatiaux : Planeur de la mort
Lieux : Égypte • États-Unis d'Amérique • Los Angeles • Park Plaza Hotel • Plateau de Gizeh • Salle Alameda
Divers : Grande dalle circulaire de Gizeh

L'histoire[modifier]

Les différents actes correspondent aux chapitres du Blu-ray.

Acte 1[modifier]

Acte 2[modifier]

  • De nos jours, Park Plaza Hotel à Los Angeles[1]. Une femme d'âge mur monte les escaliers. Elle porte sur elle le collier découvert à Gizeh (il s'agit de Catherine Langford). Elle se dirige vers une salle où un jeune archéologue, le docteur Daniel Jackson, est maître d'une conférence sur l'Égypte ancienne. Jackson affirme que les pharaons de la Quatrième Dynastie n'ont pas bâti les grandes pyramides. Une personne de l'audience mentionne la découverte d'une inscription sur Khufu par le colonel Vyse. Jackson affirme qu'il s'agit d'une supercherie. Un autre membre de l'auditoire demande à Jackson qui a construit les pyramides. Lorsque Jackson répond qu'il ne sait pas qui les a construites, l'auditoire se met à rire en se moquant de lui et quitte la salle. Seule une personne reste dans la salle.
  • Peu de temps après Jackson se trouve à la sortie de l'hôtel sous une pluie battante. Un officier de l'US Air Force s'approche de Jackson et l'invite à entrer dans une voiture où quelqu'un désire lui parler. Dans la voiture, Catherine Langford, munie d'un dossier sur Jackson, attend ce dernier. Lorsque Jackson entre dans la voiture, Catherine lui propose un job de traduction en insistant sur le fait que ce sera peut-être sa seule chance de prouver l'exactitude de ses théories. Elle lui donne des billets d'avion. Au même instant, Kawalsky ouvre la portière et invite Jackson à sortir de la voiture. Dehors, tandis que Jackson regarde les billets, la voiture s'éloigne.
  • Pendant ce temps, dans une rue de banlieue, une autre voiture de l'US Air Force se gare près d'une maison. Sarah O'Neil ouvre la porte d'entrée et retourne dans la cuisine faire la vaisselle. Deux officier entrent et demandent à Sarah O'Neill s'il est possible de parler à son mari. Elle allume une cigarette et leur répond : « Vous pouvez toujours essayer ». À l'étage, il ouvrent la porte de la chambre de Tyler où ils trouvent le colonel Jack O'Neil. Il tient dans sa main une arme de poing qu'il cache rapidement sous un oreiller lorsque la porte s'ouvre. Le major Johnson annonce à O'Neil de la part du général West qu'il a été réintégré dans le service actif. O'Neil ne dit pas un mot. Lorsqu'ils reviennent dans la voiture, l'autre officier est surpris de voir O'Neil dans cet état. Johnson lui répond alors que son fils s'est tiré dessus accidentellement et qu'il est mort.

Installation militaire, Mont Creek, Colorado, USA[modifier]

Jackson éternue en présence de Kawalsky. Celui-ci demande s'il a attrapé un rhume. Il lui répond qu'il a des allergies quand il voyage. Arrivant au 28ème sous-sol, il fait connaissance avec les docteurs Gary Myers et Barbara Shore. Daniel demande où il se trouve. Barbara lui répond qu'il s'agit d'un ancien silo à missiles désaffecté complètement reconverti. Catherine le rejoint et se réjouit de ce qu'il ait rejoint le puits. Daniel découvre au même moment la dalle et demande où elle a été trouvée. Catherine lui répond qu'il a été trouvé à Gizeh en 1928. Daniel n'a jamais vu rien de pareil. Catherine n'est pas surprise. Myers dit qu'il y a deux lignes de hiéroglyphes, que l'une d'entre elles est classique, mais que l'autre ne ressemble à rien de ce qu'ils connaissent. Daniel répond qu'il ne s'agit pas de hiéroglyphes, mais peut-être une sorte d'écriture cunéiforme. Il remarque ensuite la traduction sur le tableau et s'empresse à la corriger, se demandant pourquoi ils ont réimprimé les livres de Budge. Il finit par trouver la traduction suivante : «À un million d'années dans le ciel se trouve , dieu du soleil, scellé et enfoui pour toujours sous sa Porte des étoiles». Catherine rit. Daniel demande alors pourquoi on lui a demandé de traduire une vieille tablette égyptienne de 5 000 ans. O'Neill rentre à ce moment-là, en uniforme de colonel et les cheveux coupés à la brosse et dit que ses rapports précisent que ces tablettes sont vieilles de 10 000 ans. Daniel dit à Barbara que la culture égyptienne n'existait pas il y a 10 000 ans. Barbara répond que les tests au carbone 14 le prouve. O'Neill précise que maintenant les informations deviennent confidentielles et qu'aucun civil n'aura accès aux informations sans son autorisation.

Catherine demande une explication à O'Neill, alors qu'elle avait complète autonomie. O'Neill répond que les plans ont changé. Catherine lui demande pourquoi il a été choisi. Il répond qu'il est là au cas où elle réussirait.

Fichier:Stargate - 02 - 249.jpg
Daniel trouve la signification des symboles du cartouche.

Deux semaines plus tard, Daniel écoute les notes qu'il a enregistrées et avoue qu'il n'a pas avancé. En allant chercher du café, il remarque le journal que tient le gardien. D'un seul coup, il prend la première feuille, en s'excusant et file chercher un feutre. Il relie alors toutes les étoiles de la photo de d'Orion. Il se rue ensuite vers le cartouche pour remarquer que le dessin qu'il vient de faire correspond à l'un des symboles sur le cartouche.

Le lendemain. Tous les grands pontes arrivent dans une salle de réunion. Daniel les rejoint. Kawalsky lui indique son siège. Catherine lui présente le général West. West lui fait remarquer qu'il aurait réussi à trouver en quinze jours ce que les autres n'ont pas pu faire en deux ans. Daniel est surpris. Il leur donne des schémas du cartouche et précise que les symboles qui semblaient être de l'écriture sont en fait des constellations : ces constellations sont placées dans un ordre précis pour donner des coordonnées dans un environnement en trois dimensions dans l'espace, 6 pour déterminer l'endroit exact et un septième qui correspond au point d'origine. Myers dit qu'il n'y a que six symboles sur le cartouche. Daniel répond que le septième symbole se trouve en fait à l'extérieur du cartouche. Catherine dit que Daniel a réussi. Myers répond que le symbole ne se trouve pas sur l'appareil. Daniel demande quel appareil ? West regarde O'Neill qui approuve et dit de le lui montrer. Kawalsky appuie sur un bouton, un mur se lève et laisse apparaitre l'immense anneau trouvé à Guizeh. Daniel demande à Catherine ce que c'est. Elle lui répond que c'est «sa» porte des étoiles.

Fichier:Stargate - 02 - 818.jpg
Daniel trouve le dernier symbole sur le moniteur.

Salle de contrôle[modifier]

Daniel observe sur un moniteur le défilement des symboles. D'un seul coup il demande l'arrêt de l'anneau, emprunte un feutre à Mitch et dessine sur l'écran montrant le symbole représentant une pyramide et un soleil des petits bonshommes se prosternant. Catherine appelle West par l'intercom et lui dit que Daniel a trouvé le septième symbole. Ils l'enregistrent dans l'ordinateur et lancent la séquence d'activation. au fur et à mesure que les chevrons s'enclenchent, la salle vibre de plus en plus.

Une fois le septième chevron enclenché, un vortex se forme, puis laisse la place à l'horizon des événements. Une fois avoir observé ce phénomène, West demande d'envoyer une sonde. La sonde s'avance sur la passerelle puis passe l'horizon et se dématérialise. On peut suivre la trajectoire sur une carte des étoiles. La sonde se trouve maintenant dans la galaxie Kaliam correspondant à l'autre extrémité de l'univers connu (attention différence par rapport au canon Stargate).

Après avoir fait des relevés (photos et contrôle d'atmosphère notamment), la porte se ferme. L'atmosphère correspond à celle de la Terre, mais les symboles de l'autre porte sont différents (attention différence par rapport au canon Stargate), le général West décide d'annuler la mission, ne sachant pas comment l'équipe envoyée peut revenir. Daniel répond alors qu'il peut trouver l'adresse. Après avoir regarde O'Neill, West lui dit qu'il fait partie de la mission.

O'Neill arrive au fond d'un couloir, ouvre une porte après avoir signé un registre et voit le fossile trouvé à Gizeh. Tandis qu'il regarde, West s'approche de lui. O'Neill lui dit qu'à cause de cela, les choses se compliquent. West lui répond que c'est pour ça qu'il le voulait. Ils ont ouvert une voie vers un monde dont ils ne connaissent rien.

Dans le laboratoire de recherche, Daniel fait ses valises et en remplit une avec pleins de livres sur l'égyptologie, et des barres chocolatées. Catherine entre et lui confie le collier avec l'amulette de l'œil de Râ. Elle lui dit qu'il lui a porté chance et qu'il pourra lui ramener.


Pendant ce temps, les militaires préparent le matériel qui passera par la porte. L'équipe est prête, alignée. O'Neill demande que si quelqu'un a quelque chose à dire, c'est le moment. Daniel éternue.

Dans la salle, les militaires passent la porte, O'Neill en premier, puis toute son équipe. Daniel arrive doucement, commence à toucher l'horizon des événements, commence à passer la tête au travers l'horizon et... se dématérialise et passe dans le vortex, parcourant lui-même toute la distance en quelque secondes.

Fichier:Stargate - 03 - 591.jpg
La pyramide et une vue des 3 lunes d'Abydos.

De l'autre coté de la porte[modifier]

Daniel est arrivé, groggy. O'Neill et Brown viennent vers lui. O'Neill demande à Brown de rester avec lui. Il demande aussi à l'équipe de se préparer à sortir. Ils marchent le long d'un couloir. Après avoir contrôlé l'atmosphère et si tout était clair, l'équipe commence à sortir. O'Neill demande à Daniel de préparer le retour pour dans une heure. Kawalsky et Ferretti se demandent ce qui se passe. Daniel lui répond qu'il lui faut plus de temps pour découvrir des traces de civilisation. O'Neill lui répond que cela fera l'objet d'un prochain voyage. Daniel lui répond qu'il a besoin de trouver un cartouche du même type que celui qui a été trouvé à Gizeh. O'Neill lui réplique que son boulot est de rétablir la porte des étoiles. Daniel répond qu'il ne peut pas le faire. Il peut déchiffrer les symboles nécessaires, mais il a besoin d'un ordre pour aligner. Il pensait que les tablettes étaient là mais il n'a trouvé aucune trace d'écriture. O'Neill demande alors à ses hommes d'établir un campement, vu qu'ils seront retardés.

Freeman, Ferretti et Reilly finissent de préparer le campement, se plaignant de la chaleur accablante. Daniel arrive tranquillement, remarquant la qualité des tentes.

Dans la salle de la porte des étoiles, O'Neill se trouve seul ouvrant un panneau secret, sortant un appareil cylindrique et l'armant.

Pendant ce temps, Daniel arrive vers les hommes de O'Neill pour demander de la crème solaire. Ferretti balance au loin sa valise de livres en lui rappelant «gentiment» qu'il doit les sortir de là.

O'Neill finit d'assembler sa bombe au moment où Kawalsky arrive. Il ferme la porte. Kawalsky lui dit que le camp est prêt.

Fichier:Stargate - 03 - 1182.jpg
Un mastadge, animal domestiqué équipé d'un harnais.

Daniel est assis dans le désert en train de manger un barre chocolatée, les livres étalés sur le sable. Il remarque un animal en train de brouter le peu de végétation présente. Dessus, il voit un harnais. Il s'approche de lui et essaie de le rassurer. Il lui présente le reste de sa barre chocolatée. O'Neill arrive et lui dit qu'il ne devrait pas nourrir cette «chose». Daniel lui dit qu'il a un harnais. Au moment où il attrape le harnais, le mastadge prend peur et s'enfuit, entraînant dans son sillage Daniel qui est pris par les pieds. O'Neill, Kawalsky et Brown se mettent à courir pour le rattraper mais se retrouvent vite à bout de souffle. Ils arrivent enfin à le retrouver, Daniel étant inconscient, se faisant lécher par l'animal, ce qui le réveille, vue l'odeur fétide de sa gueule.

Les hommes grimpent ensuite sur la dune pour voir une mine et des ouvriers aller et venir. Ils travaillent de façon primitive. O'Neill observe tout ce peuple à la jumelle. Alors que O'Neill et les autres observent la mine, un travailleur de la mine les remarque et avertit les autres travailleurs. Un jeune, Skaraa les voit aussi et les pointe alors qu'ils descendent. O'Neill, Jackson, Kawalski et Brown descendent de la dune. Jack dit alors à Daniel que c'est à lui. Daniel est surpris. O'Neill lui répond qu'il est le linguiste et qu'il doit essayer de parler avec eux.

À la mine[modifier]

Daniel s'approche d'eux et fait alors un salut amical de la main. Le travailleur à ce moment observe le collier avec l'œil de Râ, prononce une phrase dans une langue inconnue (pour l'instant) et tous se mettent à se prosterner. O'Neill et les autres s'approche et demande ce qu'il a bien pu leur dire. Daniel répond qu'il n'a rien dit. Jack alors s'approche de Skaraa, lui fait signe de se relever et commence à approcher sa main pour lui montrer qu'il vient en ami. Skaraa panique et court chercher le chef du village, Kasuf.

Brown fait une analyse du minerai.

Skaraa revient en pointant les arrivants. Il est rejoint par d'autres, précédant un mastage muni d'une nacelle avec quelqu'un assis à l'intérieur. De celui-ci sort Kasuf. Skaraa lui parle. Kasuf se dirige vers l'équipe et commence à leur parler. Daniel ne comprend pas la langue. Elle lui semble pourtant familière, ressemblant à du berbère, peut-être Chadique ou Omotique. Kasuf rappelle ses gens qui commencent à se relever. Il donne un ordre et quatre femmes dont Shau'ri s'avancent apportant des bols d'eau afin que l'équipe se désaltère. Daniel à son tour sort de sa poche une barre de céréales et l'offre à Kasuf. D'abord septique, Kasuf commence à sentir la barre puis goûte, la trouvant très bonne. Daniel ne comprend toujours pas ce qu'il dit. Alors, Kasuf leur demande (avec gestuelle) de les suivre. Daniel comprend (grâce au geste) et dit à O'Neill qu'il doivent les suivre. Il précise qu'ils cherchaient des signes de civilisation et apparemment, c'est le meilleur moyen de pouvoir rentrer à la maison. Brown confirme en déclarant que le minerai correspond à celui de la porte. O'Neill demande alors d'appeler le camp afin de sécuriser la zone jusqu'à ce qu'ils reviennent.

Sur le chemin de la ville les jeunes s'amusent, notamment avec le mouchoir de Daniel alors que celui-ci montre des signes d'allergie (voyage, voyage...). Ils arrivent à la ville de Nagada et entrent dedans.

Dans Nagadah[modifier]

Fichier:Stargate - bronze de l'oeil de Ra.jpg
Un bronze, représentant l'Œil de Râ, suspendu dans la ville d'Abydos.

Kasuf donne des ordres et ainsi révèle un grand disque représentant l'Œil de Râ suspendu. Tout le monde à ce moment se prosterne une nouvelle fois. Daniel dit qu'il s'agit de l'Œil de Râ, le dieu soleil égyptien. Les villageois doivent penser que c'est lui qui a envoyé l'équipe.

Pendant ce temps, Brown essaie de joindre le camp, mais sans succès. Kasuf donne de nouveau des ordres et certaines personnes s'en vont. Le camp essaie de joindre de son côté O'Neill mais il y a trop de friture.

Kasuf claque des mains et des hommes commencent à pousser les portes de la ville pour la fermer. O'Neill ne comprend pas ce qui se passe et essaie d'empêcher les villageois de fermer la porte. Skaraa montre alors à O'Neill la raison : une tempête de sable. Les hommes du camp préviennent (sans succès) qu'ils doivent quitter le camp et s'installer de nouveau dans la pyramide.

La nuit, tout le monde est autour d'un banquet. Des gens amènent une carcasse d'un animal local cuit du genre armadillo. Kasuf demande de goûter, ce que Daniel fait avec réluctance. Cependant il trouve que cela a un goût de poulet et fait la gestuelle du poulet devant ses hôtes. O'Neill dit alors à Daniel que s'ils connaissent un symbole (l'œil de Râ) peut-être qu'ils en connaissent d'autres. Daniel commence alors à parler à Kasuf au sujet des symboles, commençant à dessiner sur le sable. Kasuf prend peur et efface le dessin de Daniel.

Juste après, plusieurs femmes se dépêchent de prendre Daniel afin de l'amener dans une tente. Elle lui font une toilette, le parfume. Bien qu'elles ne comprennent pas, il leur sourit et leur dit qu'il est assez lavé, parfumé. Malgré tout il sent le yack. Soudain, les femmes s'en vont, le laissant seul dans la tente. Un peu plus tard, Sha're entre. Daniel dit qu'il est assez lavé pensant qu'il s'agissait de l'une des femmes de la toilette. Elle commence alors à se dévêtir pour s'offrir à lui. Daniel l'arrête et lui dit qu'elle n'a pas à faire ça. Il la ramène à l'entrée de la tente pour trouver Kasuf et d'autres anciens. Kasuf remarque l'attitude négative de Sha're et supplie Daniel dans sa langue. Daniel réalise et dit que tout va bien et referme le rideau de la tente.

Daniel se présente à Sha're et il essaie de communiquer avec elle. Il lui montre d'où il vient en écrivant dans le sable une pyramide. Elle détourne son visage, un peu effrayée. Il arrête de dessiner. À ce moment Sha're regarde et corrige le dessin. Daniel remarque qu'elle connait le symbole et lui demande où elle l'a trouvé. Elle lui fait signe de venir avec elle.

Pyramide[modifier]

Alors que les hommes de O'Neill essaient de le joindre, un grand tremblement se fait sentir. Un grand vaisseau atterrit et se verrouille sur la pyramide. Les trois hommes se font attraper par des soldats à tête de chacal.

Nagada[modifier]

O'Neill allume une cigarette avec un briquet Zippo. Skaara l'observe de la fenêtre avec curiosité. Il lui dit que c'est un briquet et le lui lance. Skaara l'ouvre et l'allume. Il s'approche et prend une cigarette du paquet d'O'Neill, l'allume et imite O'Neill. Celui-ci alors inspire profondément une grande taffe. Skaara l'imite et suffoque, n'étant pas habitué à la fumée. Jack répond que c'est stupide ce qu'il vient de faire et laisse le briquet à Skaara. Skaara s'approche alors du fusil mitrailleur de O'Neill. Dès qu'il le voit faire, O'Neill hurle, repensant à l'accident de son fils. Skaara s'enfuit et appelle Kasuf.

Grotte[modifier]

Daniel et Sha're continuent et arrivent enfin à communiquer avec le langage au fur et à mesure qu'ils découvrent les symboles affichés sur les murs.

Pendant ce temps à Nagadah, Kawalsky n'obtient aucune réponse du reste de l'équipe. Cherchant Daniel, O'Neill demande à Skaara où il est. Après avoir essayé de toutes les manières de communiquer notamment en faisant les mimiques de Daniel (imitées par les jeunes). Skaara comprend enfin qu'il cherche Daniel, demande la veste à O'Neill, la fait renifler par le mastage. L'animal reconnait l'odeur et les mène tout droit à la grotte.

Daniel leur explique alors ce qui s'est passé : L'espèce de Râ était sur le bord de l'extinction. Il a voyagé, est arrivé dans un monde plein de vie peuplé de primitifs, une espèce qu'il pouvait maintenir indéfiniment en vie avec sa technologie. Il a trouvé un jeune garçon sans peur qui s'est approché du vaisseau. Râ a pris son corps et l'a possédé comme un parasite cherchant un hôte. Il s'est mis en suite à diriger le monde. Il a utilisé la Porte des étoiles pour amener ici (sur Abydos) des milliers de personnes pour travailler dans les mines. Le minerai qu'il extrait est la base même de toute leur technologie. Seulement, une rébellion a eu lieu sur la Terre et la porte a été ensevelie. Craignant le même type de rébellion ici, il a interdit toute forme d'écriture afin que le peuple ne puisse pas trouver la vérité.

Kawalsky appelle Daniel et lui montre un cartouche. Daniel voit qu'il s'agit d'un modèle similaire à celui de Gizeh et commence à regarder les symboles... pour s'apercevoir que le dernier (le point d'origine) a été effacé par l'érosion. ils ne peuvent pas revenir sur Terre. O'Neill appelle Kawalsky, Brown et demande à Jackson de le suivre. Ils prennent le chemin de la pyramide, suivis par Skaara et ses amis.

Pyramide[modifier]

Fichier:Stargate - Ra.jpg
, une fois son masque retiré.

Arrivant à la pyramide, il aperçoivent le vaisseau de Râ. Kawalasky donne un revolver à Daniel. Jack demande à Kawalsky de surveiller et entre dans la salle de la porte. Daniel lui demande ce qu'il veut faire, sachant qu'il ne peut pas activer la porte. Jack ouvre le couvercle pour découvrir que la bombe a disparu. À ce moment, des anneaux de transport descendent, amenant Anubis. Alors que Daniel le pointe en joue, deux autres gardes arrivent. Jack dit à Daniel de baisser son arme. Ils sont amenés devant le trône de Râ. Il entre suivi de sa "cour". les gardes forcent les deux hommes à s'agenouiller. Râ leur dit alors qu'ils sont venus pour le détruire, montrant la bombe amenée par ses serviteurs. Daniel demande à Jack pourquoi il est venu sur Abydos. À ce moment Jack saisit une lance et tire sur un garde. Daniel s'oppose et se fait abattre par un garde et tombe mort. Jack se fait assommer par Anubis. Râ descend de son trône et remarque le collier au cou de Daniel. Jack est jeté dans une cellule inondée et retrouve Kawalsky, Freeman et Ferretti. Kawalsky demande où est Jackson. O'Neill baisse la tête.

À l'extérieur[modifier]

Skaraa et les garçon récupèrent dans le camp les vivres et les armes. Skaraa aperçoit alors les planeurs de la mort voler vers la ville. Il hurle aux garçons de se tenir à couvert. Tous le font excepté Nabeh, qui est fasciné par un casque de soldat. Skaraa l'agrippe et l'emmène vers la cachette.

À Nagadah, des vigiles voient les planeurs de la mort et sonnent l'alarme. Les vaisseaux tirent sur la ville faisant pas mal de dégâts et causant des pertes humaines puis s'en vont. Skaraa et les garçons arrivent pour voir la destruction. Ils voient Sha're secourant une fille blessée. Skaraa demande à Sha're ce qui s'est passé ici. Elle dit que Râ les a punis. Skaraa demande pourquoi. Sha're demande ce qui est arrivé à Daniel. Skaraa regarde ailleurs ne voulant pas répondre. Sha're comprend et commence à pleurer puis s'en va. Skaraa aperçoit Kasuf utilisant son manteau pour couvrir un corps. Kasuf dit à Skaraa qu'ils n'auraient pas dû aider les étrangers.

Vaisseau de Râ[modifier]

Un sarcophage s'ouvre et Daniel en sort, prenant une grande respiration. Il regarde autour. Il regarde l'endroit de sa blessure voyant sa veste brûlée et son corps intact sans cicatrice.

Derrière lui un garçon s'approche, portant un chat. Il se moque de Daniel. Au moment où Daniel se tourne, il est parti. Daniel le suit. Le garçon laisse le chat sur le trône et s'en va.

Daniel voit Râ sortir de son bain, être séché et habillé par ses esclaves. Daniel entre dans la salle passant divers rideaux. Râ se tourne en profil (comme les figures égyptiennes) avant de marcher vers sa chambre sans se soucier de Daniel.

Dans la chambre, alors que Râ continue de se faire habiller, Daniel demande à Râ s'il était mort (dans la langue Goa'uld). Râ le regarde et lui dit que c'est pour cela qu'il a choisi sa race, elle est tellement facile à réparer. Daniel lui demande ce qu'il va faire. Râ lui répond qu'ils n'auraient pas dû réouvrir la porte. Bientôt il va renvoyer leur arme enrichie avec son minerai qui va multiplier par cent la puissance destructrice de la bombe. Daniel lui demande pourquoi il ferait cela. Râ lui répond qu'il a créé leur civilisation et qu'il va maintenant la détruire. Râ se lève, va vers Daniel et lui dit qu'avant que les travailleurs mettent en doute son autorité, Daniel devra prouver que Râ est leur seul dieu en tuant ses compagnons. Daniel lui demande ce qui se passera s'il refuse. Râ répond qu'il le détruira lui, et tous ceux qui ont vu Daniel. Puis se tenant devant Daniel il arrache le collier qui se trouve au cou de Daniel et lui dit qu'il ne peut y avoir qu'un seul Râ.

Grotte[modifier]

Sha're étudie les graphiques sur le mur. Skaraa et Nabeh s'approchent. Skaraa dit à Sha're que Râ a convoqué une assemblée pour une exécution. Sha're demande alors toute l'attention des deux garçons. Elle dit qu'elle ne va pas laisser cela se passer. Elle commence aussi à leur dire ce que Daniel lui a dit au sujet de leur provenance et pourquoi ils ne peuvent plus continuer à vivre comme des esclaves.

Pyramide d'Abydos[modifier]

Fichier:Stargate - Proces.jpg
Tout le peuple d'Abydos est convoqué pour une exécution par .

Toute la population est assemblé dans le sable autour de la pyramide. Un rideau devant l'entrée de la pyramide et le trône de Râ sont en place au sommet de la rampe d'accès. Râ sort et s'adresse à la foule prosternée. O'Neill, Kawalsky, Freeman et Ferretti sont à genou vers le milieu de la rampe entourés par deux gardes.

Pendant ce temps, Sha're et Skaraa se faufilent à travers la foule. Daniel sort de la pyramide. l'équipe le regarde avec étonnement. Daniel ne quitte pas des yeux O'Neill. Anubis force Daniel à prendre sa lance et lui demande d'abattre l'équipe. Skaraa utilise le briquet qu'O'Neill lui a donné pour faire des signaux de lumière directement sur le visage de Daniel. Daniel arrive à repérer Skaraa et Sha're dans la foule. Skaraa lui montre alors un fusil mitrailleur caché sous son manteau. À ce moment, Daniel arme la lance en direction de l'équipe, attend puis d'un seul coup se retourne et tire en direction du trône. Au même moment, Skaraa, Nabeh et les autres tirent en l'aire. C'est la panique générale.

L'équipe s'enfuit sous la panique générale. Certains garçons sont là avec des manteaux pour les camoufler. Râ ordonne à ses gardes de tirer dans la foule. Ils le font, tuant Freeman, au grand désepoir de Kawalsky. Jack rappelle Daniel et Kawalsky. Ils sont dirigés vers un mastage afin de pouvoir s'enfuir.

Grotte[modifier]

Skaraa et sa petite équipe amènent O'Neil et Daniel à l'intérieur de la grotte. Le reste des rebelles se trouve déjà là ainsi que Kawalky et Ferretti. Skaraa trinque en l'honneur de leur victoire. La foule suit. Skaraa dit à O'Neill, choqué, qu'ils ont ramené les armes. Kawalsky donne de l'eau à Jack. Plus loin, Sha're se tiend avec Daniel qui tousse. Jack continue à regarder les enfants tenant les armes. Kawalsky fait remarquer à Jack la troupe militaire improvisée par les jeunes. Jack, tremblant demande à ses hommes de reprendre les armes car ils pourraient se blesser, accompagnant le geste à la parole. Il demande à Kawalsky de les renvoyer chez eux. Kawalasky lui répond qu'ils n'ont plus de maison et qu'on pourrait utiliser l'aide qu'ils proposent. O'Neill répond pour quoi, pour faire quoi. O'Neill est tout tremblant à la stupéfaction de ses hommes.

Daniel demande à Jack pourquoi il ne leur a rien dit, pourquoi il ne leur a pas parlé de la bombe. Kawalsky se demande ce qui se passe. O'Neill répond que ses ordres étaient simples. Il fallait qu'il analyse tout danger potentiel et que s'il en trouvail, il devait faire exploser la porte. Daniel lui dit que la bombe est dans les mains de Râ et qu'il va la renvoyer sur Terre avec un mélange de son minerai. Cette explosion va causer cent fois plus de dégats que la bombe seule. O'Neill dit qu'il interceptera la bombe avant que cela n'arrive. Kawalsky demande pourquoi il n'a pas été mis au courant. Jack lui répond qu'il n'avait pas besoin de le savoir et qu'il n'était même plus supposé être dans ce lieu. Il devait être retourné sur Terre avec Daniel. Il va rester derrière seul et il va faire exploser la porte. Daniel dit que c'est la Porte des étoiles de la Terre qui est une menace, que c'est celle-ci qui doit être arrêtée. Jack lui répond qu'il a raison, mais que comme il ne sait pas comment revenir, il n'a pas d'autre option.

Pendant ce temps, dans la salle du trône du vaisseau de Râ, Celui-ci questionne les gardes, notamment Horus. Il demande où sont les Terriens. Horus répond qu'ils ont regardé partout et que des enfants les ont aidés.

Dans la grotte Daniel discute avec Jack, lui disant qu'il a accepté le fait que, quoiqu'il arrive, il ne reviendrait pas à la maison. Daniel lui demande s'il a des personnes qui tiennent à lui, s'il a une famille. Jack lui répond qu'il avait une famille et que personne ne devrait survivre à son propre enfant. Daniel lui dit qu'il ne veut pas mourir, que les hommes de O'Neill ne veulent pas mourir, que c'est une honte d'être pressé de vouloir mourir. Skaraa s'approche, Daniel s'éloigne, voyant Skaraa offrir de l'eau à Jack.

Fichier:Stargate - Ra - Gant Goa'uld.jpg
utilise un gant Goa'uld pour punir un de ses gardes.

Dans le vaisseau de Râ, Râ prend un gant qu'il glisse dans sa main. L'arme s'active. Les yeux de Râ s'illuminent et il se retourne vers ses gardes. Il leur dit comment ont-ils pu les laisser s'échapper. Râ actionne son gant et projette le garde contre un mur par une force télékinétique. Râ dit qu'il n'accepte pas les échecs. Râ place le gant en face du front du garde qu'il a projeté et actionne le gant jusqu'à ce qu'il meure. Anubis et Horus regardent la scène, inquiets ainsi que les enfants qui accompagnent Râ.

Dans la grotte, Daniel se sert en eau et remarque les jeunes en train de rire. Daniel demande pourquoi ils rient. Nabeh lui répond que les époux n'agissent pas comme ça. Les enfant rient encore. Sha're arrive arrive au même moment. Daniel lui dit (en anglais) mariés. Alors qu'elle rentre dans une pièce pour moudre du grain, Daniel la suit et lui demande s'ils sont mariés. Sha're lui demande de ne pas se mettre en colère et qu'elle ne leur a rien dit. Daniel demande quoi. Sha're lui répond qu'elle n'a pas dit que Daniel ne la voulait pas. Elle baisse les yeux. Mais Daniel lui relève la tête et l'embrasse. Skaraa et Nabeh regardent la scène en souriant. Skaraa ferme le rideau pour leur donner une intimité.

Le jour suivant. Daniel sort de la pièce et voit Skaraa dessiner sur le mur. Il lui demande ce qu'il dessine. Skaraa lui répond qu'il dessine le jour de leur victoire. Daniel voit le dessin représentant une pyramide avec trois cercles qui sont les trois lunes. Il s'approche et commence à dessiner. Il dit à Skaraa de connecter les lunes. C'est le symbole de cette planète. Daniel vient de trouver le point d'origine. Kawalsky s'approche et demande ce qui se passe. Daniel lui dit qu'il l'a trouvé. Kawalsky lui demande de quoi il parle. Daniel répond qu'il a trouvé le septième symbole et qu'ils vont rentrer à la maison.

Mine de naquadah[modifier]

Des milliers de travailleurs sont à la mine. Horus s'approche de l'un des travailleurs qui éprouve une grand peine avec sa charge lourde. Il le bouscule et le bat. Aussitôt, l'équipe d'O'Neill, Skaara et les autres retirent leurs habits locaux et brandissent leurs armes. O'Neill abat Horus avec une lance Goa'uld. Kasuf arrive, en hurlant, alarmé. Alors qu'O'Neill dit d'y aller, Kasuf dit à son fils qu'il va amener un grand désastre sur eux tous. Skaar lui répond qu'ils ne vivront plus comme esclaves. Kasuf force ses congénères à s'agenouiller pour implorer la grâce de Râ. Skaara crie Na-ney et se dispute avec son père. Daniel va voir Kasuf et, en même temps qu'il appuie sur un bouton pour rétracter la tête de chacal de Horus dit à Kasuf de regarder la tête de leurs «dieux». Kasuf voit alors que le garde est tout ce qu'il y a d'humain.

Pyramide[modifier]

Râ voit la caravane de l'offrande s'approcher. Il demande à Anubis d'envoyer la bombe par la Porte des étoiles. Les gardes prennent la bombe et l'emmènent vers la plate-forme des anneaux de transport. Ils commandent les anneaux et amènent la bombe devant la porte.

La caravane s'approche, amenant une «offrande». Sha're, Daniel et O'Neill réussissent à entrer dans la pyramide. Un des gardes commence à avoir des soupçons. Kawalsky, Skaara, Ferretti, Nabeh et les autres se trouvent à l'extérieur et voient les gardes rentrer à l'intérieur de la pyramide. Ferretti se demande ce qui se passe. À l'intérieur, les gardes inspectent les personnes, et finissent par tomber sur Jack qui leur demande comment ça va, tout en l'abattant directement. Daniel, tout en protégeant Sha're abat un autre garde.

Fichier:Stargate - Planeur de la mort attaque l'équipe.jpg
Un Planeur de la mort attaque le groupe formé par les hommes d'O'Neill et les jeunes Abydoniens.

Alors que les autres à l'extérieur entendent les coups de feu, ils se précipitent vers la porte de la pyramide, mais celle-ci se ferme, les bloquant à l'extérieur. Deux planeurs de la mort sortent du vaisseau de Râ. Ils se mettent à couvert. À l'intérieur, Jack demande à Daniel de continuer leur mission.

Pendant ce temps, Râ joue sur une table avec son entourage. Les enfants sont distraits par le bruit de la bataille. Le groupe de l'extérieur réussit à créer un barricade. Voyant l'entourage de Râ plus préoccupé par ce qui se passe à l'extérieur, Râ balance les pieces du jeu et demande à Anubis d'envoyer maintenant la bombe vers la Terre. Anubis répond qu'il va y aller lui-même.

Dans la chambre de la Porte des étoiles, Daniel voit Jack partir vers le fond. Il lui demande ce qu'il fait. O'Neill lui répond qu'il va finir la mission. Daniel lui répond qu'il pensait qu'ils étaient d'accord pour désactiver la porte de l'autre coté. Jack lui répond que c'est le boulôt de Daniel de le faire. Il dit qu'il va rester ici pour être sûr que cela se fasse. Il enclenche le minuteur et dit à Daniel qu'il reste sept minutes. Sha're alerte Daniel mais un garde tire sur Sha're avec sa lance et celle-ci s'écroule, morte.

Dans la salle des anneaux, Anubis active les anneaux de transport. Daniel s'en aperçoit, prend Sha're dans ses bras et dit à O'Neil de l'attendre. Alors que Daniel et Sha're montent dans le vaisseau de Râ, Anubis en descend et commence à battre O'Neill. Daniel se dépèche d'aller dans la salle du sarcophage et place Sha're à l'intérieur.

Dehors, Nabeh essaie de rejoindre la barricade, mais sans succès, il est abattu par un planeur de la mort. Skaara hurle de douleur en essayant de le rejoindre, mais Ferretti retient Skaara de commettre une bêtise. Râ regarde lui-même la bataille depuis sa fenêtre. Malgré la riposte des soldats, les munitions viennent à manquer. Râ commence à sourir voyant la tournure de la bataille. O'Neill et Anubis continuent à se battre, Anubis sortant notamment des griffes de sa mains et lacérant le dos de Jack.

Dehors, Kawalsky commence à hisser le drapeau blanc. Dans le vaisseau de Râ, Daniel voit le sarcophage s'ouvrir. Il prend Sha're encore inconsciente et se redirige vers les anneaux de transport. Dehors, les planeurs de la mort sont atterris et les gardes arrivent vers les soldats et les jeunes qui commencent à se rendre. Râ regarde la scène puis aperçoit Daniel portant Sha're. Daniel atteint les anneaux et pose Sha're au milieu des cercles. Râ dit que cela ne l'amuse plus et prend son gant dans le but de tuer Daniel. Pendant ce temps, O'Neill réussit à avoir le dessus d'Anubis et le plaque contre terre. La tête à l'intérieur des anneaux. Appuyant sur le bouton de commande des anneaux il lui demande de saluer le roi de la salle de bain de sa part. Sa tête se dématérialise. Les anneaux s'activant dans le vaisseau, Râ est distrait, Daniel en profite pour reprendre le collier de Catherine et se remettre au milieu des anneaux. l'échange se fait et Râ voit la tête d'Anubis. Il hurle de rage.

Dans la salle de la porte, il ne reste plus qu'une minute 53 avant la détonation. Jack essaie de désarmer la bombe mais sans succès, le dispositif ayant été saboté.

À l'extérieur, les gardes s'approchent du petit groupe. À moment, toute la population d'Abydos, emmenée par Kasuf sortent du sommet des dunes et attaquent les gardes qui sont rapidement encerclés. Râ sentant sa défaite se dirige vers la salle de commande du vaisseau et active le Pel'tak pour faire décoller le vaisseau. Daniel demande à O'Neill de désactiver la bombe, celui-ci répond qu'il ne peut pas l'arrêter. Il ne reste plus que quarante secondes. Sha're commence à se réveiller à côté du corps d'Anubis. D'un seul coup, Daniel et Jack se regardent et disent ensemble qu'ils ont une idée.

Le vaisseau de Râ se trouve maintenant en orbite. Les anneaux s'activent. Râ regarde et voit d'un seul coup la bombe devant ses yeux à six secondes de la détonation. Les yeux de Râ brillent mais ne peut empêcher l'explosion du vaisseau dans l'espace, si puissante qu'elle se voit depuis le ciel en plein jour sur Abydos. Tout le peuple crie de joie.

Skaara et les jeunes se présente devant Jack et le salue. Jack est amusé. Kawalsky et Ferretti saluent à leur tour. Jack leur retourne leur salut. Daniel et Sha're s'embrassent. Kasuf lève les mains et la foule se tait. Il commence alors à leur parler.

Salle de la Porte des étoiles[modifier]

Les soldats sont prêts à partir, la porte est active. Ferretti dit à Daniel qu'il avait toujours su qu'il y arriverait. Daniel, amusé approuve. Saluant Daniel il lui dit à plus tard. Kawalsky arrive et remercie Daniel. Jack arrive et demande à Daniel s'il est sûr de vouloir toujours faire cela. Daniel répond que oui. Jack lui demande si cela va aller. Daniel se retourne pour voir Sha're qui lui fait un sourire et répond à Jack que cela va aller. Daniel demande à Jack ce qui va advenir de Jack. Jack répond que cela va aller et s'échangent des sourires. Ils se serrent la main. Alors que Jack avance vers la porte, Daniel le retient et lui donne le collier. Il demande à Jack de le redonner à Catherine Langford et de lui dire qu'il lui a porté chance. Jack lui répond qu'il le fera. Il se tient maintenant devant le vortex actif, se retourne et dit à Daniel qu'il se reverront bientôt puis s'avance dans le vortex.

Analyse[modifier]

Notes[modifier]

Erreurs et explications possibles[modifier]

  • Il y a un défaut de logique dans le film. Sachant qu'il y a 39 symboles sur la porte et que les six premiers symboles étaient connus, il n'aurait fallu que 33 autres essais aléatoires pour ouvrir la porte. Cependant, explication possible : sachant que la porte possède en fait 9 chevrons, il est possible qu'on ne savait pas que seulement sept chevrons étaient nécessaires pour atteindre Abydos.
  • Un autre défaut de logique vient du fait que dans le film, Abydos est supposée se trouver à l'autre bout de l'univers. Cependant, dans SG-1, la raison donnée pour laquelle seule l'adresse d'Abydos fonctionnait était que c'était la planète la plus proche de la terre, située dans la même galaxie (la Voie Lactée) (« Enfants des dieux »).
  • (une partie du point suivant ne concerne que les sous-titres anglais) Les sous-titres contiennent quelques erreurs grammaticales. par exemple "Dieu" est capitalisé alors qu'il n'est pas utilisé comme nom propre et quand explique comment le naquadah va "multiplier la puissance destructice de vos armes" (VO : increase your weapon's destructive power), il n'y a pas d'apostrophe sur le mot "weapons" ce qui le rend au pluriel (alors qu'il n'y a qu'une seule bombe). La coquille a été corrigée dans le DVD "ultimate edition".
  • Les étoiles dans les constellations apparaissent proches les unes des autres simplement du point de vue de la Terre, cependant elles ne peuvent pas être considérées comme étant un "point" dans l'espace.
  • Quand l'équipe passe par la porte sur Terre, les portes blindées sont fermées au-dessus de la salle de contrôle lors des prises de vue depuis la salle de la porte, mais dans les prises de vues côté salle de contrôle, les portes blindées sont ouvertes.

Autres notes[modifier]

  • Stargate est né en fait en tant que deux films que Emmerich et Devlin ont conçu séparément. Le film d'Emmerich, Necropol: City of the Dead (Nécropole, cité des morts), parlait d'un vaisseau spatial se trouvant enfoui sous la grande Pyramide d'Égypte et le film de Devlin (sans nom) devait être, suivant ses termes "Lawrence d'Arabie d'une autre planète". Les deux films ont été joints pour devenir Stargate, la Porte des étoiles.
  • Aucun DHD n'apparait dans le film, soulevant l'incertitude sur la manière dont Daniel Jackson a rappelé la Terre. Le problème a apparamment été résolu dans la novelisation du film, écrite par Dean Devlin et Roland Emmerich. Dans ce livre, le cercle intérieur de la Porte des étoiles est décrit comme manoeuvrable à la main. En fait, la novelisation sous-entend que l'ordinateur d'appel du SGC le fait de manière mécanique en manoeuvrant le cercle intérieur par l'intermédiaire de deux roues en caoutchouc fixées dans la partie basse de la porte, puis vérifie l'opération par l'intermédiaire de capteurs passifs (lecture de radiations, etc...), voulant dire qu'aucune interface de données réelle existe entre l'ordinateur et la porte.
  • Bien que cela soit fortement sous-entendu, le film, contrairement à ce que l'on pense, n'a jamais dit que Râ était le dernier de sa race ou bien que c'était lui qui a construit les Portes des étoiles.
  • Râ semble bien connaître le monde d'où viennent les voyageurs, ceci vient du fait que, dans le film, la Porte des étoiles ne vient que d'une seule planète. Cependant, il est possible que l'information ait pu venir lors de la torture des prisonniers.
  • Dans une scène de l'édition DVD "Ultimate Edition", Ferretti, lorsqu'on lui demande pourquoi ils ne peuvent pas tourner la porte eux-même dit : "nous pourrions tourner la chose dans le désordre et se matérialiser directement dans l'espace". Ceci n'implique pas seulement l'existence d'autres Portes des étoiles, confirmé plus tard dans Stargate SG-1, mais suggère aussi que les portes peuvent être placées dans l'espace, comme vu plus tard dans Stargate Atlantis.
  • Dans la séquence d'ouverture avec la découverte de la porte en 1928, les langues parlées sont le Suédois et le Norvégien.
  • Dans un esprit d'ironie, l'un des hommes présents lors de la conférence de Jackson a lancé que les Atlantes ont construit les pyramides. Bien que cette citation soit fausse, Atlantis deviendra plus tard le centre de la série Stargate Atlantis, et on découvrira que les 'Atlantes' sont ceux qui ont construit les Portes des étoiles.
  • Stargate, la Porte des étoiles a la particularité d'être le premier film a disposer d'un site web officiel.

Gaffes cinématographiques[modifier]

Type de gaffe cinématographique Descriptif de la gaffe
Équipe ou équipement visible L'équipe de tournage est clairement visible dans le reflet des lunettes de soleil noires qu'O'Neill et le reste de l'équipe portent dans le film sur Abydos. Ceci se remarque d'autant plus sur la version Blu-ray du film qui affiche une bien meilleure résolution vidéo.
Continuité Les tailles et les positions des ombres varient d'un plan à l'autre dans les scènes du désert.
continuité On peut voir le tee-shirt de Kurt Russell déjà coupé avant que Horus ne le griffe dans le dos dans la scène de combat finale.
continuité Quand Daniel et l'équipe entrent pour la première fois dans la ville, son collier se trouve sous son tee-shirt, la plan suivant le montre à l'extérieur, puis le plan suivant le remontre à l'intérieur.
Mauvaise synchronisation audio/vidéo Au moment où O'Neill essaye de désamorcer la bombe, la bouche de Daniel ne bouge pas quand il demande «Combien de temps il nous reste ?» et celle d'O'Neill ne bouge pas non plus quand il répond «quarante cinq secondes».
Révélant des erreurs Lors de la première attaque du village, juste après que le leader soit projeté par une explosion, un vaisseau descend du ciel et on voit les câbles de guidage du modèle réduit.
Continuité La cadence à laquelle l'horloge de la bombe fait le décompte change plusieurs fois.
Révélant des erreurs Quand Jackson et O'Neil sont amenés devant Râ et que les gardes les frappent au genou pour les faire plier, le garde qui «frappe» O'Neil loupe carrément le genou et O'Neil ne tombe en fait que lorsque la lance a complètement passé le genou.
Révélant des erreurs Quand les anneaux de transport descendent au moment des derniers cris du guerrier et de Râ, ses filins de guidage sont visibles.
Révélant des erreurs Lorsque l'un des planeurs vole vers la ville lors de la première attaque, les câbles qui le tiennent sont visibles.
Continuité Quand Jackson prend pour la première fois Sha'uri «décédée», ses jambes sont visibles. Peu de temps après, elles sont couvertes.
continuité Le sang sur le visage d'Anubis quand il est décapité par les anneaux de transport.
Continuité La forme des nuages change constamment, et quelquefois, il n'y a plus de nuage du tout lors des prises de vues de la scène de la bataille finale.
Continuité Quand O'Neil arme la bombe, il bascule l'interrupteur du haut vers le bas. Plus tard, quand il essaie de désarmer l'appareil, l'interrupteur est sur sa position basse et il le bascule une nouvelle fois vers le haut.
Révélant des erreurs Quand l'équipe sort la première fois de la pyramide, Jackson appuie ses mains contre les pierres «solides» du mur comme s'il testait la stabilité. On peut voir le mur bouger quand Jackson appuie dessus.
Révélant des erreurs Pendant les batailles dans le désert, des foules de mannequins sont visibles dans le fond du décor.
Révélant des erreurs Quand O'Neil tue l'un des gardes devant Kasuf, celui-ci avait été battu auparavant par les ouvriers avec sa lance. Alors que les lances sont montrée comme rigides durant les scènes de bataille, ici elle se tortille et rebondit une fois avoir frappé l'ouvrier, montrant clairement qu'elle est faite en caoutchouc afin de ne pas blesser l'acteur qui joue l'ouvrier.
Continuité Quand Daniel explique la théorie des six point sur le tableau blanc, la forme des cubes et des six point varient notablement pendant les prises de vue.
Continuité Quand le Dr. Jackson et la compagnie rencontrent les gardes dans la pyramide, il ne porte pas ses lunettes, cependant, dans la prise de vue une fois que le garde tire sur les autres qui sont dehors, nous pouvons voir le Dr. Jackson avec ses lunettes sur le nez.
Continuité Quand O'Neil est jeté dans la cellule de prison inondée, la plaque militaire d'identité de son adjoint change de place d'une prise de vue à l'autre.
Divers Le personnage de John Deihl est constamment appelé «Lieutenant Kawalsky». Cependant, l'insigne du grade qu'il porte est celui de «Lieutenant Colonel». Un lieutenant colonel est habituellement désigné comme «Colonel», et non «Lieutenant», sachant que le grade de lieutenant colonel est quatre niveaux au-dessus de celui de lieutenant.
Continuité Quand Daniel Jackson atteint l'autre porte des étoiles la première fois, son visage est tout humide. La prise de vue suivante, son visage est totalement sec.
Continuité Juste avant que l'équipe passe par la porte des étoiles pour la première fois, Catherine donne son collier à Daniel. Peu après, il y une prise de vue de Catherine qui les regarde partir, et on peut voir clairement le collier toujours autour de son cou.
Révélant des erreurs Les trois «lunes d'Abydos» vues au-dessus de la pyramide sont visiblement des images de la lune terrestre, juste redimensionnées et réorientées les unes par rapport aux autres.
Continuité Le symbole d'Orion que le Dr. Jackson identifie en utilisant le journal change. Dans les premières prises de vue, il ne ressemble pas au symbole que Jackson dessine mais quand il va vers la dalle pour comparer les symboles, d'un seul coup cela correspond (le bras et l'arc d'Orion semblent rendre le symbole plus facile à reconnaitre).
Considéré incorrectement comme une gaffe Quand on voit toute la machinerie utilisée sur la terre pour activer la porte, on ne voit rien de tout cela sur Abydos. L'anneau de la Porte des étoiles ressemble à une serrure à combinaisons. Une fois que le bon symbole est aligné, le mécanisme le verrouille et l'anneau tourne pour le prochain symbole. Toute la machinerie dans le silo est là pour éviter que personne ne manoeuvre l'anneau à la main.
Mauvaise synchronisation audio/vidéo On voit bien que la gueule du chat ne bouge pas la dernière fois que la chat miaule à l'écran.
Révélant des erreurs Quand l'équipe arrive pour la première fois au village depuis la mine, Brown prend une photo de la ville. Si on regarde de plus près, on peut voir que l'objectif de l'appareil photo est resté fermé.
Anachronisme Dans la séquence d'ouverture montrant une voiture des années 1920, le son du klaxon est clairement celui d'un deux-tons venant d'un voiture moderne.
Révélant des erreurs La barre de céréales que Daniel donne à Kasuf n'est pas broyée ou fondue mais toujours croustillante, même après des heures passées dans le désert dans la poche de sa chemise et aussi après avoir été trainé dans le sable par la créature ressemblant à un yack.
Révélant des erreurs Quand Râ regarde vers le désert de dit «la caravane arrive», nous voyons la cararane avancer, s'approchant des deux obélisques près de la pyramide. l'ombre des obélisques est à peu près à 10 heures (alors que la caravane se trouve à 12 heures). La scène montre ensuite la caravane approchant de plus près des obélisques. À ce moment, l'ombre des obélisques est plus basse, aux environs de 7 heures.
Erreurs factuelles À un moment, le Dr. Jackson qualifie les écritures de «hiéroglyphiques» ce qu'aucun égytptolgue digne de ce nom n'oserait faire. «Hiéroglyphique» est un adjectif. Un égyptologue aurait appelé les écritures «hiéroglyphes» ou bien «écriture hiéroglyphique».
Erreurs factuelles Le Dr. Jackson dit que pour trouver «une destination dans espace à trois dimensions, vous avez besoin de six points de référence». Les points de référence sont des constellations. Cependant, quand ils tracent la sonde et que Catherine Langford dit que la sonde se trouve au-delà de l'univers connu, cela ne peut pas être vrai car les constellations n'existent que dans notre galaxie.
Trou scénaristique Bien que personne ne sache à quoi servait la Porte des étoiles, ils avaient un système qui indiquait la déstructuration moléculaire de la sonde ainsi qu'une carte de l'espace. Mais cela peut-être expliqué avec la série . En effet , un épisode de la 1er saison de Stargate SG1 ( le supplice de tantale ) explique que l'armée avait réussis une fois à activer la porte et faire passer le fiancé de Catherine Langford des dizaines d'année auparavant . Ceci étant classé secret défense , il est logique de penser que l'armée est jouée les ignorantes devant les scientifiques et autres civils ....
Trou scénaristique Quand les villageois aident le groupe de Terriens afin de les libérer, ils semblent avoir rapidement acquis la compréhension du fonctionnement d'un fusil mitrailleur sans l'aide de personne. Même si on part du principe que le fait de viser et tirer sur la détente est assez facile à comprendre, il y a quand même un problème concernant le verrou de sécurité qui a du être activé quand les armes étaient stockées. De plus, il apparaitrait que les soldats d'O'Neil ont stocké leurs armes avec les magasins insérés prêts à faire feu — ce qu'aucun soldat ne ferait avec une arme qui est transportée.
Modèle:Palette films
  1. Ce lieu de tournage est situé à Los Angeles. Voir cette page ainsi que celle-ci provenant du site officiel du Park Plaza Hotel.