Taylor

Stargate Wiki Sémantique — La référence sémantique sur l'univers Stargate
Aller à : navigation, rechercher
Taylor
Personnage de Stargate, la Porte des étoiles
image du personnage
Informations biographiques
Planète d'origine Terre
Genre
Race Tau'ri
Espèce Humaine
Informations socio-politiques
Occupation Contremaitre
Allégeance Professeur Langford
Informations non liées à l'univers Stargate
Interprété par Nick Wilder
Première apparition Stargate, la Porte des étoiles

Taylor était contremaitre sur le site de fouille archéologique de Gizeh en 1928.

Biographie[modifier]

En 1928, Taylor était contremaitre sous la direction du professeur Langford dans un chantier de fouilles archéologiques à Gizeh (Stargate, la Porte des étoiles).

Évolution du personnage[modifier]

Stargate, la Porte des étoiles (1928)[modifier]

En 1928, sur le site de fouilles archéologique de Gizeh, Le contremaitre Taylor salue le professeur Langford alors qu'il se trouve au pied d'une grande dalle circulaire. Ils se dirigent avec Catherine Langford vers un autre lieu du site de fouille. Ensemble ils voient un immense artéfact circulaire dressé par des ouvriers. Langford demande au contremaitre ce que c'est, mais Taylor lui répond qu'il aimerait bien lui-même le savoir.

Un ouvrier signale qu'il y a quelque chose d'enterré sous l'artéfact. Il rejoint les ouvriers. Regardant de plus près avec Langford, ce dernier remarque qu'il s'agit d'une sorte de fossile. Leurs yeux s'écarquillent en essayant d'étudier la forme.[1]

Notes[modifier]

  • Vu l'âge du personnage en 1928 (environ quarante ans) il doit être décédé « de nos jours ».
  • Les crédits du film ne mentionnent pas le prénom du personnage. Selon la novélisation du film, le prénom de Taylor est Ed. Ce prénom n'est pas retenu car cela ne fait pas partie du canon.
  • La langue parlée par le professeur Langford (Erik Holland) lors de la fouille à Gizeh est du norvégien mal prononcé : « Herregud, vad är det? » (Oh mon Dieu, qu'est-ce que c'est ?), ce à quoi le contremaitre Taylor répond en suédois, « Jag önskar jag visste det » (j'aimerais bien le savoir).

Références[modifier]

  1. Attention, ce passage n'apparait que dans la version « Director's Cut » du film de Roland Emmerich.