Catherine Langford

Stargate Wiki Sémantique — La référence sémantique sur l'univers Stargate
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la fille du professeur. Pour son père, voir Langford. Pour les autres significations, voir Langford (homonymie).
Catherine Langford
Personnage de Stargate, la Porte des étoilesStargate SG-1
image du personnage
Catherine Langford en 1997
Informations biographiques
Planète d'origine Terre
Naissance aux alentours de 1924
Décès Vers fin 2004
Genre
Race Tau'ri
Espèce Humaine
Informations sur la famille
Parent Professeur Langford (père décédé)
Autre famille Sabrina Gosling (nièce)
Liaison connue Ernest Littlefield (fiancé)
Informations non liées à l'univers Stargate
Interprété par Viveca Lindfors (film)
Kelly Vint (jeune Catherine, film)
Elizabeth Hoffman (SG-1)
Nancy McClure (Catherine en 1945, SG-1)
Glynis Davies (SG-1, « 1969 »)
Première apparition Stargate, la Porte des étoiles

Catherine Langford était la fille du professeur Langford.

Biographie[modifier]

Catherine Langford n'était encore qu'une jeune fille lorsque son père découvrit en 1928 la Porte des étoiles sur le plateau de Gizeh en Égypte (Stargate, la Porte des étoiles). En 1945, alors âgée de 21 ans, elle est sur le point de se fiancer avec Ernest Littlefield, l'un des associés de son père, travaillant sur la porte. En ces temps-là, elle ne pouvait qu'entendre ce que son père et Littlefield se disaient. En même temps qu'elle instistait pour qu'Ernest parle à son père au sujet de leur relation, elle suggéra à Littlefield d'utiliser du courant continu au lieu de courant alternatif pour charger la porte. Le jour suivant, son père lui apprit que son fiancé est mort suite à l'explosion d'un laboratoire. Les responsables de l'US Air Force leur ordonnèrent de ne parler à personne de l'appareil (SG1 : « Le Supplice de Tantale », « 1969 »).

Vers la fin des années 60, avec simplement les notes de son père, Catherine frappa à la porte de nombreuses administrations pour reprendre les recherches sur la Porte des étoiles. Elle s'installa dans le complexe de Cheyenne Mountain. En 1982, elle commença à faire construre un ordinateur d'appel composé de trois super-ordinateurs. En 1993, Samantha Carter, astrophysicienne théorique, se joignit à l'équipe du projet, étudia la technologie de la Porte des étoiles et améliora l'ordinateur d'appel (SG1 : « Le Supplice de Tantale », « 1969 », « Enfants des dieux »).

Évolution du personnage[modifier]

Stargate, la Porte des étoiles (1928/1995)[modifier]

En 1928, la jeune Catherine se trouve avec son père sur le site de fouilles archeologiques de Gizeh. Alors qu'elle marche le long des différentes découvertes, elle remarque un pendentif avec le symbole de Râ et le prend. Son père lui demande de venir avec elle et assiste ainsi à l'exhumation d'un énorme artéfact en forme d'anneau.

En 1995, Langford arrive au Plaza Park Hotel pour rencontrer un jeune archéologue paria, Daniel Jackson, rejeté par ses pairs à cause de ses théories sur les Grandes pyramides. Elle dispose déjà de tous les renseignements sur Jackson et lui propose un boulot de traduction et des billets d'avion. Elle insiste sur le fait que ce serait une occasion unique pour lui de prouver l'exactitude de ses théories.

Quelques jours plus tard, elle retrouve Jackson au niveau -28 du complexe où se trouve stockée la dalle circulaire de Gizeh, cachée au yeux du public depuis 1928. Elle observe amusée Jackson retraduire le cartouche et dévoiler le nom de Porte des étoiles. Juste après, elle est surprise de rencontrer le colonel Jack O'Neill qui prend en charge le projet à partir de cet instant.

Deux semaines plus tard, suite à la découverte de Jackson, Catherine présente le général West à ce dernier. Jackson explique alors que les symboles trouvés sur le cartouche sont en fait des constellations et que le dernier symbole, caché au pied du cartouche est le point d'origine. Alors Catherine déclare qu'il a trouvé. Après avoir obtenu l'accord, Catherine présente la Porte des étoiles à Jackson et le dirige vers la salle de contrôle. Elle avertit West quand Jackson identifie le dernier symbole, qui autorise le lancement de la séquence d'appel. Quand Jackson est volontaire pour faire partie de l'équipe de reconnaissance vers la destination établie, elle lui donne le pendentif qu'elle avait pris en 1928 lui disant que celui-ci lui avait porté chance depuis qu'elle l'avait trouvé.

Après le retour d'O'Neill, l'US Air Force l'obligea à prendre sa retraite (SG1 : « Une dimension trop réelle »).

« Le Supplice de Tantale » (1997)[modifier]

Suite une découverte ahurissante, Daniel Jackson rend visite à Catherine chez elle. Tout d'abord surprise de revoir Jackson de retour sur Terre, elle est ensuite fachée de voir qu'il ne l'a pas vue alors qu'il est revenu depuis six mois et qu'il ne lui a pas parlé non plus du réseau de Portes des étoiles. Il lui rend la pareille au sujet des expériences de 1945. Elle apprend alors qu'un vortex stable a été établi en 1945. Elle est aussi sur le choc de voir que son fiancé, Ernest Littlefield, s'est porté volontaire pour passer par la Porte des étoiles, et qu'il a ensuite disparu. Elle réalise alors que son père lui a menti lorsqu'il lui a dit que Littlefield était mort dans une explosion de laboratoire. Alors, Jackson lui montre les symboles qu'il a extraits de l'archive qui ne correspondent par à Abydos.

Jackson ramène Catherine à Cheyenne Mountain où elle fait la connaissance du général Hammond. Elle est ensuite autorisée à voyager vers la planète où Littlefield pourrait encore se trouver. Pour la première fois de sa vie, elle passe par le vortex en compagnie de SG-1. Elle découvre que Littlefield est toujours en vie, mais bien plus vieux (elle aussi a vieilli). Elle découvre avec l'équipe une base de données construite par une alliance faite entre quatre races. Ils réussissent à rentrer au Stargate Command alors que le lieu où ils se trouvaient menaçait de s'effondrer. Après ces événements, Catherine vit chez elle avec Ernest Littlefield (SG1 : « Une dimension trop réelle »).

« 1969 » (1969)[modifier]

Alors qu'ils se retrouvent coincés en 1969 suite à une éruption solaire, Daniel Jackson et Samantha Carter rendent visite à une Catherine quadragénaire afin de trouver où est stockée la Porte des étoiles. Afin de ne pas perturber le continuum espace-temps, Jackson se fait passer pour le fils d'un collège du professeur Langford. Catherine n'a pas encore repris les travaux sur la porte, mais Jackson pense qu'ils ont peut-être été l'élément déclencheur.

« Retour vers le futur », 1re partie (fin 2004)[modifier]

Catherine décède à la stupeur de Daniel Jackson qui lui avait parlé la semaine précédente. Aux funérailles, il fait une oraison émouvante en l'honneur de Catherine. Juste après, il fait la connaissance de Sabrina Gosling, la nièce de Catherine. Elle lui remet l'amulette avec l'Œil de Râ. Daniel reçoit ensuite au Stargate Command toute la collection d'artéfacts de Catherine Langford.[1]

Notes[modifier]

Galerie[modifier]

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]

Références[modifier]

  1. La dernière scène de « Retour vers le futur », 2e partie se déroule environ deux semaines avant la mort de Catherine Langford. Il est supposé, malgré le fait que rien n'est mentionné, que Catherine est morte exactement de la mème manière, à la seule différence que SG-1 n'a pas eu besoin de remonter le temps et ainsi altérer le continuum espace-temps car disposant déjà de l'E2PZ qu'ils ont découvert sur une illustration de l'un des livres de la collection de Catherine.

Apparitions[modifier]

* — Décédé