Ferretti

Stargate Wiki Sémantique — La référence sémantique sur l'univers Stargate
Aller à : navigation, rechercher
Ferretti
Personnage de Stargate, la Porte des étoilesStargate SG-1
image du personnage
Informations biographiques
Planète d'origine Terre
Nationalité Américaine
Genre
Race Tau'ri
Espèce Humain
Informations socio-politiques
Occupation Militaire
Grade Major
Allégeance US Air Force,
Stargate Command
Informations non liées à l'univers Stargate
Interprété par French Stewart (Stargate, la Porte des étoiles)
Brent Stait (Stargate SG-1)
Première apparition Stargate, la Porte des étoiles

Biographie[modifier]

Évolution du personnage[modifier]

Stargate, la Porte des étoiles (1995)[modifier]

« Enfants des dieux » (1997)[modifier]

« Dans le nid du serpent » (1998)[modifier]

Lorsque SG-1 se dépèche d'aller à la salle de la porte pour passer la Porte des étoiles à destination de l'adresse raménée par Daniel Jackson du SGA de la réalité parallèle (SG1 : « Une dimension trop réelle »), le général Hammond et le major Ferretti tentent de se frayer un chemin vers la salle mais ils se retrouvent devant une porte close. Hammond ordonne à Ferretti d'ouvrir la porte. Enfin, ils atteignent la salle d'embarquement au moment où Teal'c est le dernier à passer par le vortex.

Plus tard, dans la salle de réunion du Stargate Command, le sergent Harriman confirme que c'est bien SG-1 qui est passé par la Porte des étoiles en utilisant les coordonnées provenant de l'« autre SGC ». Ferretti demande la permission au général Hammond d'envoyer SG-2 pour les ramener. Hammond répond que cela mènerait SG-1 directement à la court martiale. Puis Ferretti dit à Hammond qu'O'Neill lui a sauvé les fesses à plusieurs reprises, qu'il est prêt à lui prêter main forte et qu'il est aussi prêt à en prendre le risque.

Plus tard encore, dans la salle d'embarquement, SG-2 est prêt à prendre la Porte des étoiles. Le général Hammond ordonne officiellement le major Ferretti de ramener SG-1 afin de les traduire en court martiale. Mais il insiste pour qu'il les ramène sains et saufs. Mais malheureusement, le septième chevron de l'adresse ne se verrouille pas, rendant la mission de sauvetage impossible.

« Trahisons » (1999)[modifier]

Lorsque le colonel Jack O'Neill est mis à pied à cause de son comportement inexcusable sur Tollana, le docteur Daniel Jackson et le major Samantha Carter font des pronostics sur un éventuel quatrième membre pour SG-1. Jackson pense que quelqu'un comme Ferretti pourrait rejoindre l'équipe et que Carter soit le commandant de l'équipe. Carter pense elle que le SGC ne prendra pas un major comme commandant d'équipe.

« Instinct maternel »[modifier]

Le major Coburn est l'officier commandant de SG-2. La nouvelle affectation du major Ferretti est inconnue.

Notes[modifier]

  • La nationalité de Ferretti est déduite du fait qu'il fait partie de l'US Air Force.
  • Le nom de Ferretti est épelé différemment dans le film : « Feretti ».
  • Il y a une inconsistence concernant le grade de Ferretti. Dans le film, il est crédité « Lieutenant Feretti », pourtant nous pouvons voir à l'écran le grade de sergent sur les manches de son treillis. Dans Stargate SG-1, nous pouvons voir les galons de major sur les épaulettes de son uniforme classe A. Le grade de « major » est retenu dans le canon car le général Hammond l'a appelé « major » à plusieurs reprises (SG1 : « Enfants des dieux », « Dans le nid du serpent »).

L'envers du décor[modifier]

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]

Références[modifier]