Bâche

Stargate Wiki Sémantique — La référence sémantique sur l'univers Stargate
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bâche
Bâche.jpg
Une bâche recouvrant la Porte des étoiles en 1997.

Nom original (VO) Tarp
Première apparition « Enfants des dieux »
« Ce machin qui se trouve sous cette bâche, je suis sûre de l'avoir vu bouger.  »
— Weterings (SG1 : « Enfants des dieux »)

Une bâche est une couverture utilisée pour recouvrir un objet dans le cas où il ne servirait plus ou s'il doit être protégé de la poussière.

Description[modifier]

En 1995, une bâche a été utilisée pour recouvrir la Porte des étoiles suite à la Mission Abydos car apparemment, le projet a été laissé à l'abandon. En 1997, suite à l'attaque du Stargate Command par Apophis, le Programme Porte des étoiles voit le jour. Un peu moins d'un an plus tard, les finances sont coupées et des bâches recouvrent l'ensemble des appareils du SGC. Les bâches sont de nouveau retirées quand Apophis lance une attaque vers la Terre (SG1 : « Enfants des dieux », « Dans le nid du serpent », « La Morsure du serpent »).

En 2004, lorsqu'une expédition menée par le docteur Elizabeth Weir arrive dans le vaisseau-cité Atlantis, ils découvrent l'endroit désert et toutes les consoles de commande recouvertes de bâches blanches. Ces bâches ont été mises en place par les Lantiens 10 000 ans plus tôt alors qu'ils fuyaient Atlantis vers la Terre par la Porte des étoiles. Ces bâches sont retirées lors de la remise en service progressive des équipements par l'expédition (SGA : « Une nouvelle ère », 1re partie, « Le Grand Sommeil »).

Dans les années 2060-2070[1], des bâches recouvrent une nouvelle fois le matériel du Stargate Command pour des raisons inconnues (SG1 : « 1969 »).

Historique[modifier]

« Enfants des dieux » (1997)[modifier]

Dans la salle d'embarquement du Stargate Command, la Porte des étoiles est recouverte d'une bâche. Alors qu'un groupe de soldats de l'US Air Force jouent au poker, l'une d'entre eux, Weterings, voit la bâche remuer. Intriguée, elle se renseigne auprès de ses collègues qui sont trop occupés à jouer. Elle se lève, se dirige vers la Porte lorsque tout à coup, celle-ci s'active, faisant voler la bâche et dévoilant l'appareil circulaire.

« Dans le nid du serpent » (1998)[modifier]

Alors que le financement du Programme Porte des étoiles a été coupé par le sénateur Robert Kinsey (SG1 : « Décision politique »), tous les appareils du Stargate Command, dont la Porte des étoiles, sont recouverts de bâches avec interdiction formelle d'utilisation. Cependant, SG-1 brave l'interdiction et utilise la Porte des étoiles pour se rendre à l'adresse récupérée par Daniel Jackson dans une réalité parallèle (SG1 : « Une dimension trop réelle »).

« 1969 » (1998, 206?)[modifier]

Alors que SG-1, bloqué en 1969, tente de revenir dans leur époque, ils font un bon dans le temps de plusieurs dizaines d'années en avant et se retrouvent dans la salle d'embarquement du Stargate Command. Tous les objets de la salle sont recouverts d'une bâche. Cassandra, visiblement âgée, entre alors dans salle et annonce à SG-1 qu'ils sont entrés quelques secondes trop tôt dans le vortex et qu'ils ont fait un bon dans le futur.

Références[modifier]

  1. Cette date est approximative, déterminée d'après l'apparence physique de Cassandra Fraiser, visiblement âgée d'environ 80 ans.