Ayiana

Stargate Wiki Sémantique — La référence sémantique sur l'univers Stargate
Aller à : navigation, rechercher
< Ancien
Ayiana
image du personnage
Informations biographiques
Décès 2002
Genre
Race [[Race::Ancienne]]
Espèce [[Espèce::Humaine]]
Informations non liées à l'univers Stargate
Interprété par Ona Grauer
Première apparition « Prisonnière des glaces »
« Désolé. »
— Ayiana, juste avant de mourir

Ayiana est le nom qui fut donné à une Ancienne qui vivait sur Terre il y a entre cinq et dix millions d'années.

Biographie[modifier]

Fichier:SGA-1x01 - Ayiana.jpg
Ayiana regarde partir ses compatriotes à bord d'Atlantis.

Quand son peuple partit avec la cité d'Atlantis vers la galaxie Pégase, elle fut abandonnée dans l'avant-poste Ancien qui sera plus tard connu sous le nom d'Antarctique (SGA : « Une nouvelle ère », 1re partie).

Fichier:SG1-6x04 - Ayiana congelée.jpg
Ayiana en état de stase.

Des millions d'années plus tard, elle fut découverte inerte dans un bloc de glace non loin de l'emplacement où la seconde Porte des étoiles fut découverte quatre ans auparavant (SG1 : « Portés disparus »). Son nom, qui est le mot Cherokee pour «fleur éternelle», lui fut donné par le Dr. Francine Michaels, l'un des chercheurs qui l'a trouvée, en honneur à son grand-père qui a 1/4 de sang Cherokee ; son véritable nom demeurera inconnu de l'expédition. SG-1 et le Dr. Janet Fraiser furent appelés pour l'étudier. Ils furent choqués de découvrir qu'au moment de la décongeler, elle était en faite vivante, étant dans un état de suspension cryogénique, d'une technologie à première vue beaucoup plus avancée que les cellules de stase puisqu'elle n'avait aucun signe de vieillissement après ces millions d'années passées en stase (SG1 : « Prisonnière des glaces »).

Elle fut la première preuve que les Anciens étaient des humains avancés qui ont évolué (pas nécessairement sur la Terre) il y a des millions d'années de cela. On a aussi conclu qu'ils étaient la première évolution de l'humanité alors que les humains qui vivent sur Terre et ceux qui sont disséminés le long de la Voie Lactée font partie de la seconde évolution. Après avoir seulement passé quelques heures avec Jonas Quinn, elle fut capable de comprendre parfaitement chaque mot d'anglais qu'il a prononcé et pouvait elle-même en parler quelques uns. Il s'agissait ici d'un autre signe qui montrait son avancement comparé aux humains actuels. Elle possède aussi la capacité de guérir quasiment toute blessure, mais à chaque utilisation de ce pouvoir, elle s'affaissait de plus en plus.

Malheureusement, Ayiana portait sur elle la maladie qui a décimé son peuple il y a des millions d'années et infecta tous les chercheurs, SG-1 et Fraiser. Même Teal'c, dont le symbiote Goa'uld en lui le protège normalement de toutes sortes de maladies et d'infections, commença à en manifester les symptômes. Se sentant vraiment culpabilisée par cela, Ayiana utilisa ses pouvoirs pour les guérir malgré le risque pour sa santé. Elle réussit à tous les guérir sauf Jack O'Neill avant de s'effondrer. Elle fut après cela amenée au SGC où elle mourut peu de temps après, complètement épuisée. O'Neill, heureusement, fut guéri peu de temps après avoir été combiné avec un symbiote Tok'ra (SG1 : « Prisonnière des glaces »).

Trois ans plus tard, on apprit que le virus qui a quasiment décimé les Anciens il y a des millions d'années de cela et le virus qu'Ayiana portait avaient des similarités avec l'arme biologique créée par les Ori (SG1 : « Prosélytisme »).

L'envers du décor[modifier]

Apparitions[modifier]